Back To Top

LES 10 PRINCIPALES ERREURS À ÉVITER SOUS DRUPAL

Depuis le temps que je manipule Drupal, j'ai souvent dû récupérer des sites réalisés par d'autres développeurs. Et dans certains cas, on se rend compte que le développeur qui a réalisé le site est un débutant sur Drupal.

Drupal est très complexe à mettre en oeuvre pour quelqu'un qui ne le connaît pas. Et ces erreurs sont souvent les mêmes. Donc voici mon top 10 des erreurs à éviter sur Drupal :

1/ Le thème ne doit pas systématiquement être réalisé à partir du thème Zen

Erreur la plus fréquente. En même temps, quand on tape sur Google "Créer un thème Drupal", on tombe sur une liste de tuto vous proposant que créer votre thème à partir d'un sous thème Zen, Boostrap ou foundation.
Ces starter thèmes sont très bien, mais il ne doivent être utilisés seulement et seulement si le design de votre site est basé sur un de ces frameworks css.

Et contrairement aux idées reçues, il est beaucoup plus compliqué de partir d'un starter thème, que d'en créer un from scratch.

2/ Utiliser le thème Zen et le modifier directement sans passer par un sous thème

Là ça fait mal... 

3/ Ne pas utiliser Views

Par simple ignorance de son existence, beaucoup de débutants n'utilisent pas Views. Donc ils se retrouvent à créer des requêtes SQL directement dans les node-*.tpl.php.
C'est évidemment une très mauvaise idée.. Drupal sans Views, c'est comme un avion sans aile.

4/ Utiliser Panels

Panels est un très bon module très pratique, mais ne doit être utilisé que dans le cas où la mise à page est amenée à bouger régulièrement.

5/ Modifier les modules et le core de Drupal

C'est évidemment une mauvaise idée. Après avoir modifié le core de Drupal ou d'un module, il devient impossible de le mettre à jour.

6/ Ne pas utiliser la variable $directory

Pas bien :

<img src="/sites/all/themes/montheme/img/foo.png" alt="" />

Bien : 

<img src="/<?php print $directory;?>/img/foo.png" alt=""/>

7/ Modifier le fichier .htaccess

Même si ça peut paraître étrange, il faut mieux éviter de le faire. En effet, à la moindre mise à jour du core de Drupal, le fichier .htaccess sera écrasé par la version par defaut. Si possible, il vaut mieux modifier son vhost apache que le fichier htaccess.

8/ Ne jamais faire les mises à jour

  1. Déjà pour une simple question de sécurité
  2. Pour éviter des mises à jours longues et compliquées dans le futur.

9/ Ne pas utiliser Drush

Tellement pratique pour mettre à jour le site ou installer un nouveau module

10/ Laisser le site notifier les notices PHP

Très pratique en dev, à proscrire lors de la mise en ligne. En effet, une simple notice sera par défaut enregistrée dans la table watchdog qui grossira à vue d'oeil surtout pour un site à fort trafic.

En savoir plus